À défaut d’avoir eu les moyens de s’acheter une bergerie, Therèse Kohler est devenue « une bergère sans terre ».